Comment renforcer l’immunité grâce à l’alimentation ?

0

Le corps humain possède des défenses naturelles, mais il peut être victime d’infections digestives, ORL ou pulmonaires. En effet, malgré ces défenses, il nous arrive de ne pas résister à certaines agressions et de tomber malades. Notre vulnérabilité est généralement due à un état de fatigue, à une carence en nutriments ou à une consommation d’aliments qui favorisent les agents infectieux. Nous allons donc vous expliquer comment renforcer l’immunité grâce à l’alimentation.

 

Prévenir la vulnérabilité grâce au magnésium

 

Le rôle du magnésium dans l’organisme est primordial. C’est un « équilibreur » qui lutte contre le stress, qu’il soit d’origine psychologique, chimique ou thermique. Lorsqu’une personne est en état de stress, son corps mobilise beaucoup d’énergie pour trouver une solution. Par conséquent, l’organisme se fatigue et présente des vulnérabilités face aux agressions infectieuses. Chaque fois que l’on se retrouve dans un état de stress, notre corps consomme du magnésium. Et lorsque l’on est soumis à de nombreuses situations stressantes (surmenage, mauvaise nouvelle…), notre corps finit par manquer de magnésium. Afin d’améliorer la production d’énergie du corps et de réduire les effets du stress, il est donc indispensable d’obtenir un apport suffisant en magnésium.

 

On trouve du magnésium dans l’eau minérale, environ 100 mg/L. L’eau minérale peut être utilisée pour préparer des boissons chaudes, des boissons froides, mais également pour cuisiner des légumes secs, du riz ou des céréales. Les céréales complètes et semi-complètes, ainsi que les fruits de mer, les légumes verts, le soja et les légumes secs contiennent du magnésium.

 

Booster les anticorps avec le zinc

 

Indispensable aux défenses anti-infectieuses, le zinc est un minéral qui intervient dans la production des globules blancs et des anticorps. Or, des études ont démontré que près de 80 % des gens ne bénéficient pas des 15 mg de zinc quotidien recommandés. De plus, les personnes âgées l’absorbent moins bien comparativement au reste de la population.

 

On trouve du zinc principalement dans les protéines animales comme les œufs, les fruits de mer, les crustacés, le poisson, la viande rouge et la viande blanche. Les végétaux contiennent également du zinc, mais il est mal absorbé par l’organisme, ce qui pose problème pour les végétaliens et les végétariens qui sont plus exposés à des carences en zinc.

 

Faire de la prévention avec la vitamine D

 

Connue pour permettre une meilleure fixation du calcium sur les os, la vitamine D est aussi utilisée pour prévenir le rachitisme chez les nourrissons ainsi que l’ostéoporose chez les séniors. Des études ont mis à jour les qualités de cette vitamine dans la prévention de plusieurs cancers comme ceux du côlon, de la prostate et du sein, mais également dans la prévention du diabète. La vitamine D possède un rôle très important concernant le fonctionnement des globules blancs.

 

On trouve la vitamine D dans les poissons gras comme le thon, la sardine et le saumon, ainsi que dans les huiles de flétan et de foie de morue. Il est à noter que la majorité des aliments contiennent de la vitamine D, mais en très faible quantité.

 

Faire le plein d’énergie grâce à la vitamine C

 

Cette vitamine possède un effet antiviral, car elle aide les globules blancs à détruire les bactéries et les virus. Elle combat les infections en protégeant l’organisme et en générant des défenses contre les agents infectieux, d’où son importance. Lorsque l’on est fatigué et vulnérable et lorsque l’on est en contact avec des personnes malades et que l’on commence à présenter des symptômes, il ne faut pas attendre que la maladie gagne du terrain. Dans ce cas, il est fortement conseillé d’augmenter son apport en vitamine C.

 

On trouve de la vitamine C dans les produits frais, car elle est extrêmement sensible à la chaleur. Ainsi, les légumes et les fruits crus ou peu cuits en contiennent beaucoup. Les légumes qui contiennent le plus de vitamine C sont le persil, le cresson, la mâche, l’oseille, les épinards, le fenouil, le navet, le chou, le piment et le poivron. Les fruits qui contiennent le plus de vitamine C sont la fraise, le cassis, les agrumes, le kiwi, la goyave, les cerises et les baies. Il faut également savoir que cette vitamine est protégée par les polyphénols contenus dans le vin rouge, le chocolat noir et le thé vert.

 

L’impact de l’alimentation sur l’immunité

 

L’alimentation est le carburant de base de l’énergie de l’organisme. Or, c’est l’énergie qui permet de combattre les attaques infectieuses, en fabriquant des anticorps et en multipliant les globules blancs. Le corps humain devient vulnérable lorsqu’il lui manque des défenses et lorsque l’on consomme des aliments qui favorisent les infections. Afin de résister aux infections et d’optimiser son immunité, il est indispensable de réduire la consommation d’aliments qui affaiblissent l’organisme et d’augmenter la consommation d’aliments qui le renforcent. Il faut toutefois veiller à ne pas supprimer totalement la relation de plaisir avec la nourriture.

 

Les aliments qui affaiblissent l’organisme

 

Les acides saturés des fritures, du fromage et du beurre aident les bactéries et les virus à se forger des membranes inoxydables que les globules blancs ne peuvent ni attaquer ni détruire, malgré les substances corrosives qu’ils sécrètent. Nous consommons également trop de fer issu de la viande. En effet, le fer est un facteur de croissance pour les bactéries et pour les virus. Toutefois, une carence en fer est aussi dangereuse, il faut donc veiller à trouver un juste équilibre. Certaines boissons et certains aliments contiennent des polluants qui affaiblissent l’organisme, au même titre que les nutriments défavorables.

 

Que faut-il ajouter à une bonne alimentation pour renforcer l’immunité ?

 

Idéalement, il faut compléter son alimentation avec une activité physique quotidienne soutenue. Cela permet de conserver une masse musculaire optimale, car ce sont dans les muscles que se trouve la glutamine qui est un carburant pour les globules blancs. L’activité physique est très importante au fur et à mesure que l’on vieillit. Les cures de détoxification sont recommandées pour supprimer les polluants de l’organisme. Enfin, il est important de bien gérer son stress et de veiller à avoir un sommeil suffisant.

 

 

Vous aimez cet article ?

Abonnez-vous à l'infolettre pour ne pas manquer les futurs articles !

Invalid email address
Nous respectons votre vie privée.
Partagez.

À propos de l’auteur

L'équipe Une vie exceptionnelle

Dave et Karine Ruel, fondateurs du mouvement « Une vie exceptionnelle ». Notre mouvement a pour objectif de vous inspirer et vous guider afin de mieux relever vos défis quotidiens. Que ce soit au niveau de votre santé, vos finances, vos relations, la gestion de votre temps et surtout votre bonheur et votre réussite.

Laisser un commentaire