8 pertes de temps qui nous retiennent (et que faire à la place)

0

Si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, nous admettrons que nous nous mettons des bâtons dans les roues. Nous pouvons blâmer notre passé, nos parents, nous pouvons même blâmer nos animaux de compagnie pour les erreurs dans nos vies. Mais nos plus grands ennemis? Il s’agit de nous-mêmes. Nous sommes nos plus grands saboteurs.

J’y suis allé quelques fois moi-même et cela n’a pas été un chemin facile pour se rendre à un lieu de véritable compréhension. Mais je l’ai fait et j’ai découvert de nouvelles choses sur moi-même que je voudrais partager avec vous au sujet de ce parcours.

Certaines pertes de temps dans nos vies sapent notre énergie et nous empêchent non seulement d’être productifs, mais aussi d’obtenir un réel succès dans nos vies.

8 pertes de temps qui pourraient vous détruire

  1. Se raccrocher au passé

Les regrets ne vous amèneront jamais nulle part sauf dans un gouffre profond et sombre de suppositions. Vous ne pouvez pas changer ce qui est arrivé, mais vous pouvez vous assurer que cela ne se reproduira pas. L’énergie et l’émotion consacrées au regret peuvent être utilisées dans d’autres façons créatives. Et cela vous aidera à apprendre et à grandir avec l’expérience.

Que faire à la place :

Se détacher de la situation peut être plus facile à dire qu’à faire, mais c’est impossible. Par exemple, si vous avez besoin de pardonner à quelqu’un (même à vous-même) faites-le et allez de l’avant. Dans sa conférence TED Don’t Regret Regret (ne regrettez pas d’avoir des regrets) Kathryn Schulz note :

« Le regret ne nous rappelle pas que nous avons mal agi, il nous rappelle que nous pouvons faire mieux. »

Allez de l’avant et faites mieux.

  1. Attendre que « quelque chose de grand » se produise

C’est bien que vous croyiez à la réalisation de vos rêves, mais si vous ne vous mettez pas au travail, vous ne réaliserez pas de grands rêves. Les choses ne vous arriveront pas à vous sur un plateau d’argent. Vous devez sortir pour les réaliser. Faites tout ce qu’il faut pour les faire venir lorsqu’elles passent.

Si les grands parcours commencent par de petits pas, alors vous devez seulement mettre un pied devant l’autre et commencer à marcher.

Que faire à la place :

Définissez au moins 5 objectifs qui sont nécessaires pour que cette grande chose puisse vous arriver, et commencez petit à petit, ajustez-vous et peaufinez au fur et à mesure.

Vous souhaitez devenir écrivain ? Passez 30 minutes chaque jour à écrire et vous serez étonné par les résultats au bout de six mois. Ou suivez vos auteurs préférés sur les réseaux sociaux, commentez leurs messages et partagez ce qu’ils partagent. Vous commencerez à établir des liens avec eux de cette façon. Et pendant que vous êtes là dans le moment présent, savourez-le « le moment qui se situe entre-deux » ce qui se produit avant que le grand parcours commence.

  1. Chercher à se venger des autres

De la traîtrise de votre collègue, de votre ex-petite amie, vous appelez cela comme vous le désirez.

Je sais que nous avons tous eu le fantasme de courir après l’idiot qui a failli vous a renversé sur l’autoroute ou le patron qui vous a critiqué devant vos collègues de travail; mais c’est une perte de temps, d’énergie et de bonheur.

Pensez à la dernière fois où vous avez eu une vengeance non fondée et où vous vous êtes senti bien à ce sujet.

Que faire à la place :

Judith Orloff parle de la compréhension de l’importance de gérer vos émotions. Je vais juste dire qu’il faut apprendre à accepter qu’à un moment donné, vous serez trahi et que quelqu’un vous volera la vedette. Non, vous ne continuerez pas à tourner en rond et à être un éternel pessimiste, mais vous saurez plutôt que cela ne vous importunera pas si jamais cela se produit.

  1. Avoir la capacité d’attention d’une mouche

Cela n’a rien à voir avec le trouble déficitaire de l’attention ou avec hyperactivité (TDAH). Vous devez vous concentrer sur ce qui arrive à un moment donné.

Quand il y a plusieurs choses qui se passent en même temps dans votre vie et dans votre tête, c’est le chaos. Votre cerveau ne peut se concentrer que sur une chose à la fois et penser aux choses qu’il ne peut pas contrôler le rend confus.

Que faire à la place :

Soyez conscient de ce que vous faites chaque fois. Si vous êtes en train de parler avec votre conjoint(e), demeurez concentré sur cela.

Entraînez votre esprit à se concentrer sur une chose à la fois. Éteignez votre téléphone et autres distractions lorsque vous effectuez une tâche. Une fois que vous avez fait ce que vous avez à faire, alors commencez une autre tâche

  1. Parler en mal des autres

Bien sûr, j’ai été coupable de le faire moi-même, mais le faire blesse à la fois la commère ainsi que le sujet du commérage. Cette raillerie enfantine — « des bâtons et des pierres peuvent casser mes os, mais les mots ne me feront pas de mal » est un mensonge éhonté.

Les mots font mal et une fois qu’ils ont été prononcés, ils ne peuvent pas être repris. Et vous? Vous perdrez la crédibilité et personne ne vous confiera plus jamais ses secrets.

Que faire à la place :

Entourez-vous de gens qui sont positifs et optimistes. Téléchargez quelques livres sur votre tablette, lisez-les et commencez un club de lecture. Apprenez à jouer de la guitare (ou d’un autre instrument) pendant votre heure de déjeuner.

Lancer un blogue, mais quoi que vous fassiez : FUYEZ vos anciennes commères alliées.

  1. Envier ce que les autres ont

Savez-vous comment ils y sont arrivés ?

Étiez-vous là quand ils ont tenu bon jusqu’à la fin, se sont levés de bonne heure afin de réaliser leurs projets?

Alors, pourquoi pensez-vous qu’il est normal de s’asseoir dans son coin et de laisser le monstre aux yeux verts vous emmener dans des endroits où vous ne devriez pas aller?

Que faire à la place :

Soyez reconnaissants pour ce que vous avez et efforcez-vous de le partager avec d’autres, peu importe combien c’est petit.

Vous devrez comprendre que personne n’a vraiment tout, et que plutôt que de vouloir l’objet brillant dans la main de l’autre personne, vous devrez aller acheter le vôtre.

  1. Les croyances négatives

La négativité peut être paralysante et elle vous empêche de vous lancer. Les croyances négatives viennent à l’esprit et vous disent que vous n’êtes pas assez bon. Que vous n’avez rien à offrir; que les autres sont tellement mieux que vous.

Pourquoi aurait-il (ou elle) envie de sortir avec vous ? Arrêtez.

Jusqu’à ce que vous reconnaissiez la façon dont la négativité ressemble à une béquille, une idole familière qui vous garde incapable de vous débrouiller tout au long de votre vie, donc vous vous retrouverez toujours dans un cercle vicieux déversant vos émotions dans un cercle plus petit avec peu de place pour l’évasion ou la manipulation.

Que faire à la place :

Au sein de ce cercle que j’ai mentionné ci-dessus, il est inévitable que vous touchiez la vie des autres autour de vous; nous sommes trop entrelacés, génétiquement programmés en tant qu’êtres humains, de manière romanesque, pour que cela ne se produise pas.

Afin de freiner ces croyances négatives, vous pouvez apprendre à toucher les autres avec amour, avec un peu de grâce et certainement de la patience. Votre vie est votre message, ne le laissez pas être défini par des choses qui n’aideront pas les autres dans leurs propres aventures.

  1. La procrastination

Lorsque vous devez nettoyer votre voiture (votre activité la plus détestée) ou lorsque vous devez accomplir une chose importante sur votre liste à faire, alors vous avez des problèmes d’évitement.

Lisez au sujet de comment surmonter la procrastination ne vous aidera pas, jusqu’à ce que vous vous décidiez fermement à le faire.

Que faire à la place :

Pensez aux sentiments de base qui pourraient vous faire hésiter à faire quelque chose. Pour moi, c’était la peur. Mais j’ai appris à vivre ma vie avec le pur génie chaucérien : qui ne tente rien n’a rien!

Vous pouvez avoir besoin de planifier vos tâches en 30-45 minutes, régler une minuterie (utilisez votre Smartphone ou téléchargez une application sur votre PC) tout ce qui peut marcher pour vous. Attelez-vous à la tâche en plusieurs fois pour vous éviter tout ce qui peut vous distraire jusqu’à ce que vous l’acheviez.

Conclusion

Ma vie est un témoignage de toutes ces choses que j’ai eu à subir au cours de ma vie. Est-ce que ça a été facile? Bien sûr que non. Et l’enfer même, parfois je dois encore travailler sur moi-même pour aller là où je veux aller. Mais je n’ai jamais abandonné et vous devriez en faire autant.

Suivez les conseils suggérés pendant les prochaines semaines et partagez avec nous ci-dessous comment vous abordez les pertes de temps dans votre vie.

À votre réussite dans la vie.

Vous aimez cet article ?

Abonnez-vous à l'infolettre pour ne pas manquer les futurs articles !

Invalid email address
Nous respectons votre vie privée.
Partagez.

À propos de l’auteur

Dave Ruel

Mon nom est Dave Ruel. Je suis un coach, consultant, auteur, conférencier et formateur Franco-Canadien en développement d’affaires et développement personnel. Je suis également un entrepreneur bien connu dans le monde des affaires en ligne. Mon objectif est d’aider un maximum de personnes à atteindre leur plein potentiel et vivre une vie exceptionnelle. Je souhaite que chacun puisse croire en ses rêves et accomplisse ce qu'il pense impossible, si j’y suis parvenu, je pense que chaque personne peut y arriver.

Laisser un commentaire